Solutions de web/digital analytics et CAC 40

Notre équipe est souvent confrontée à la question "quel est le meilleur outil de web analytics?" Il s'agit bien entendu d'une question piège - il y a plusieurs outils ou solutions et le meilleur est bien sur celui qui répond le mieux aux besoins de mesure de l'entreprise.

Mais justement, dans certains cas, n'avoir qu'un seul outil n'est pas forcément possible pour des raisons d'agilité, de politique interne et/ou de couverture fonctionnelle. Par exemple, il n'est pas rare de voir sur un même site AT Internet et Google Analytics, ce qui offre une donnée certifiée OJD mais aussi une meilleure visibilité sur le ROI de campagnes Adwords.

Nous avons voulu en savoir plus et comme Julien avait déjà écrit un article sur le sujet en 2007, c'était l'occasion de renouveler l'exercice en analysant les solutions analytics des sites des entreprises du CAC 40. Pour ce faire, nous avons bien entendu utilisé Hub'Scan, notre solution automatique d'assurance qualité digital analytics.

Evidemment, les sites analysés sont des sites institutionnels. Les entreprises du CAC40 détiennent d'autres sites publics qui servent leurs activités B2B/B2C mais ce sera l'occasion d'une autre analyse. Hub'Scan a donc parcouru en quelques secondes un échantillon de 500 pages sur chacun des sites du CAC40. Voici nos résultats.

Performance des sites

La première chose que l'on constate, c'est un temps moyen de chargement de page de 4,6 secondes. En relativisant, c'est mieux que le temps moyen de téléchargement d'une page sur un site français (6,17 secondes - source Observatoire GESTE cité dans leparisien.fr).

Erreurs

Sur un échantillon de 500 pages par site, on constate une moyenne de 470 pages scannées ce qui indique que les 30 requêtes restantes ont été gérées en erreurs 404 ou redirections (301/302). La bonne nouvelle dans le lot est que la proportion d'erreur serveur/application est inférieure à 2, soit 1%.

Outils

Bonne nouvelle par rapport à 2007, où certains sites n'utilisaient aucun outil de tracking visible, en 2014 tous les sites du CAC40 utilisent au moins un outil de web analytics site-centric.

Voyons quelles sont les solutions utilisées:

Solution Présence
Google Analytics 80%
AT Internet 41%
Google Universal Analytics 24%
Adobe Analytics 12%
Piwik 10%
Weborama 10%
Comscore 7%
Webtrends 7%
Eulerian 5%
Clicky 2%
iJento 2%
Sophus 2%

De façon plus visuelle, voici ce que ça donne :

Pas de surprise, Google écrase la concurrence avec 80% de "part de marché", en phase avec sa présence sur le Web mondial. Au-delà de l'effet gratuit et une fois la "parano Google" passée, il faut rester réaliste : le web marketing bouge avec Google et Analytics est le compagnon idéal.

Mais revenons sur une des prémisses de ce billet : le nombre de solutions analytics utilisées. Voici comment cette répartition s'organise.

Répartition du nombre de solution analytics par entreprise du CAC40

On remarque ici une "tête" avec 1 ou 2 solutions et un bout de "traîne" à 5 solutions (Orange). Mais voyons plutôt comment ces groupements se composent.

CAC40 - répartition outils analytics

Dans le graphe ci-dessus, la taille de la bulle indique le nombre d'outils utilisés et l'intensité de la couleur orange représente la couverture de l'outil analytics en question. Par exemple, Orange en haut de l'écran utilise 5 outils analytics mais avec des taux de couverture très différents, d'où une moyenne plus basse que le reste.

Au centre du graphe, on trouve les entreprises qui ont une installation et une couverture analytics plus complète... mais pas forcément riche : on peut avoir une couverture de marquage de 100% mais n'utiliser ce marquage qu'à 20% de son potentiel avec le tag de base sur toutes les pages de son site.

CAC40 - entreprises à 1 outil analytics

Chez Vivendi et Airbus, la couverture est très faible car elle ne concerne qu'un très faible nombre de pages (uniquement la homepage par exemple.)

Ces 15 entreprises utilisent 4 solutions, réparties de la manière suivante:

Solution
Google Analytics 10
AT Internet 3
Google Universal Analytics 1
Webtrends 1

On notera l'apparition de Google Analytics Universal dans les 15 entreprises mono-outil. Combien sur les 10 utilisant Google Analytics "classique" migreront d'ici l'année prochaine?

CAC40 - entreprises à 2 outils analytics

Dans les 14 entreprises à 2 outils, AT Internet est à chaque fois couplé à Google Analytics (le syndrome "OJD + Adwords" sans doute), sauf chez Essilor qui a fait le choix de Piwik comme tandem avec AT.

Solution
Google Analytics 12
AT Internet 7
Google Universal Analytics 3
Adobe Analytics 3
Comscore 2
Piwik 1

Aller plus loin

Nous pourrions continuer avec les sites à 3, 4 ou 5 solutions web analytics mais il faut bien admettre qu'il n'y a pas forcément d'intérêt ou de réponse à obtenir dans la justification d'un choix multi-outil.

Encore une fois, on peut être confronté à plusieurs sections de sites gérées par plusieurs équipes, chacune accoutumée à son outil favori. Un contexte politique, juridique ou économique peut favoriser une solution par rapport à une autre ou en mettre plusieurs en concurrence, histoire de comparer des pommes et des oranges. Mais c'est un comportement qu'on voit davantage sur des sites à vision ROIste, pas sur des sites insitutionnels.

Vous retrouverez tous ces tableaux "CAC40 - Digital Analytics" en mode interactif sur le listing public de Tableau Software.

Un grand merci à Clémence et Maxime pour l'utilisation de Hub'Scan et pour l'analyse 😉

Des questions? Des remarques? Des commentaires constructifs? Utilisez le formulaire de commentaire ci-dessous et laissez-nous vos impressions.

Besoin d'aide dans la sélection d'une solution de web analytics? Contactez nous!

3 réponses

  1. Merci pour le partage de cet article très intéressant.
    Julien, penses-tu que ce type d’étude peu être enrichi par une approche temporelle de mise en place de chaque outil ?
    Est-ce que, par exemple, le numéro de compte de tracking de chaque solution web analytics (souvent incrémental) permettrait d’en déduire une date approximative de mise en place ? On pourrait ainsi savoir dans quel ordre ont été installés les outils pour chaque acteur.

    • Julien Coquet

      Merci Mehdi!
      Oui effectivement ca serait une bonne idée mais ca ne resterait qu’indicatif. Il suffit qu’un de ces acteurs du CAC40 efface “accidentellement” son compte GA pour qu’il faille en re-créer un autre avec un numéro hyper récent 😉

      • Effectivement ! Je souhaite tout de même aux équipes de ces grands groupes d’avoir une gestion de configuration évitant ce genre de désagrément.
        Bonne continuation et à très bientôt 😉

Ajouter un commentaire