Recherche interne : une mine d’or inexploitée

Si vous avez suivi nos recommandations d'optimisation business analytics, vous aurez remarqué l'importance que nous attachons à l'utilisation de la recherche interne. Nous allons aujourd'hui voir comment cette recherche interne peut vous aider... même si votre site n'a pas de moteur de recherche interne 😉

Vous êtes prêt(e) ? Allons-y!

PREAMBULE: ce billet illustre ce mécanisme avec Google Analytics, Adobe SiteCatalyst et Yahoo! Web Analytics mais vous vous doutez bien qu'on peut utiliser cette méthodologie avec d'autres solutions.

Quelle raison auriez-vous de mesurer la performance des recherches effectuées sur votre site (en utilisant le moteur de recherche interne que vous avez payé à prix d'or) ?

Cette raison est évidente : faciliter l'accès des internautes aux informations contenues dans votre site.

Mais creusons un peu plus loin.

Un internaute qui utilise la recherche interne a de très fortes chances d'être un internaute insatisfait mais qui veut bien vous donner une seconde chance.

L'affirmation précédente semble un peu péremptoire mais la recherche interne, à moins d'un design de site bien spécifique (support technique, informations produit) est rarement prise en compte comme comportement primaire de l'internaute. Si l'utilisation de la recherche interne du site se généralise, il faudra vous poser des questions sur la pertinence de votre contenu ou de votre design.

En tout cas, cette insatisfaction est généralement dûe au fait que l'internaute atterrit sur votre site via une page qui ne répond pas aux attentes d'avant le clic d'arrivée. Regardez donc (suivant votre outil de web analytics) combien de pages voit l'internaute avant d'entamer une recherche.

Plus la recherche est immédiate et consécutive à l'arrivée sur le site, plus on a de chances d'avoir affaire à un internaute décu. Votre landing page (page d'accueil ou autre) aurait du suffisamment canaliser l'internaute vers une page produit, un contenu ou - mieux - vers une page proche du processus de conversion !

Autre analyse intéressante à faire autour de la recherche interne : mettez en adéquation les mots-clés tapés en externe (sur Google, Yahoo!, Bing et consorts) avec les mots-clés tapés en interne.

Si vous utilisez Google Analytics:

utilisez cette combinaison de rapport personnalisé avec un segment avancé. Elle vous montrera l'enchaînement des mots-clés externes puis interne (et le segment s'assure que vous avez affaire à des visites en référencement naturel/payant qui effectuent une recherche interne.

Si vous utilisez Adobe SiteCatalyst:

utilisez deux s.props et corrélez-les. Si vous utilisez Discover, ca devrait être plus simple 😉

Si vous utilisez Yahoo! Analytics:

utilisez deux Custom Fields pour vos segments, comme pour SiteCatalyst ci-dessus

Une autre problématique porte sur le nombre de résultats par recherche :

Utilisez une variable dédiée (terme ou catégorie de recherche dans GA, ISK/ISR pour YWA ou prop dans SiteCatalyst) pour capturer le mot-clé cherché en interne et une autre pour capturer le nombre de résultats.

Dans le cas de ce blog par exemple, la recherche interne pour le mot-clé "analytics" retourne une URL Google Analytics qui ressemble à :

http://www.hub-sales.fr/blog/?s=analytics&cat=plus-5-results

s contient le mot-clé et cat est une catégorie fictive qui contient en fait une fourchette correspondant au nombre de résultats de recherche pour le mot clé traqué avec s.

Ceci vous permettra d'apprécier la richesse d'indexation par mot-clé et par fourchettes de résultats, plus pratique si on utilise une médiane plutôt qu'une moyenne!

Si vous obtenez un nombre de résultats de recherche élevé, félicitations : votre moteur de recherche fonctionne (trop?) bien. Pensez à filtrer les mots à deux et trois lettres de votre indexation 😉

Si ce nombre est trop bas, pensez à revoir votre indexation, ou continuez à lire ce billet!

Intéressez-vous aux mots-clés ayant généré zéro résultats.

Vous y découvrirez pêle-mêle des pépites telles que :

  • des fotes d'aurtaugrafe qui écorchent votre nom de marque
  • des mots-clés en relation avec vos concurrents
  • des mots-clés portant sur des sujets qui auraient du retourner des résultats (vérifie votre indexation!)
  • et surtout : des mots-clés indiquant que les internautes s'attendaient à trouver du contenu en relation avec leur recherche. Mais vous ne proposez pas le produit ou le service qui les intéresse. Serait-il temps d'aller voir votre équipe marketing avec ces nouvelles informations?

Penchez-vous également sur la problématique du nombre de mots-clé dans les expressions de recherche, ce qu'on appelle le NOK (number of keywords). Ce qui vous donnera une idée de la complexité des requêtes tapées chez vous par rapport à une longue traîne en externe (SEO/SEM). Ceci vous aidera à mieux guider vos efforts d'optimisation pour la recherche naturelle (SEO) et payante avec la longueur des phrases de recherche pour la longue traîne.

Et je ne parle même pas de l'utilisation des catégories de recherche pour voir si un produit est cherché depuis le bon rayon!

Enfin, si on prend le cas de Google Analytics (par exemple), on peut détourner le système de recherche interne pour gérer des campagnes internes.

En effet, Google Analytics ne permet pas encore de gérer les campagnes internes et la tentation est grande d'utiliser le marquage de campagne pour gérer aussi des campagnes internes.

Grave erreur car vous écraseriez du coup le bénéfice de campagne externe juste pour traquer les clics sur vos bannières. A la place, choisissez une nomenclature pour vos termes et catégories de recherche.
Par exemple :  /promo.html?campagne=interne:livraisonOfferte

Vous verrez apparaître les noms de campagne en isolant le préfixe "interne" dans les rapports de mots clé. On peut aussi rajouter une catégorie réservée aux campagnes internes, qui permet en un seul coup d'oeil de voir l'utilisation de campagnes internes par rapport au reste du site. Et en utilisant un segment, vous irez droit au but!

Voilà, si vous êtes sérieux dans votre approche de l'utilisation de votre moteur de recherche interne et si vous savez quoi faire des résultats que vous obtiendrez, vous avez de quoi faire!

Besoin d'aide? Contactez notre équipe de consultants!

Comme d’habitude, vos commentaires constructifs sont les bienvenus 😉

1 réponse

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Julien Coquet, AnalyseWeb.fr. AnalyseWeb.fr a dit: RT @JulienCoquet: Sur le blog Hub'Sales : La recherche interne – une mine d'or inexploitée http://t.co/FiWzb3k #wafr #measure […]

  2. Teddy

    Quand est-il du marché des moteurs de recherche interne open source ? Ces solutions sont elles viable ? Je remarque que quasiment toutes repose sur lucene qui bien que puissant est un simple index fulltext. Ce qui a mon sens n’est pas forcément, la meilleurs solution en effet quid des liens entre les pages ?

Ajouter un commentaire