Passez votre GAIQ

Logo GAIQ

Cela a été un mois de « remise à jour des GAIQ » chez Hub’Sales alors pour conclure cette session, où tous nos consultants ont (re)passés leurs GAIQ, revenons un peu sur cet examen, ce qu’il apporte et garantie et surtout à quoi cela sert ?

Tout d’abord c’est quoi ce GAIQ ?

Cela signifie « Google Analytics Individual Qualification », c’est un examen proposé par Google qui permet de valider les compétences que vous avez en Google Analytics. Il vous en coûtera $50 pour le passer.

Cet examen est composé de 70 questions sous forme de QCM (choix multiple et choix unique). Vous avez normalement 1h30 (soit 90min) pour passer cet examen, mais en parallèle vous pouvez aussi faire des « pauses » en appuyant tout simplement sur le bouton « pause » ce qui vous permet de l’adapter à vos contraintes d’emploi du temps… Attention cependant cet examen est proposé en anglais uniquement.

Pour vous y préparer vous aurez toutes les ressources Google :

Vous pouvez aussi faire des formations spécialisées pour ce sujet (notamment Ranking Metrics sur le sujet – je l’avais fait il y a un an et demi, j’avoue que j’avais de bons restes :-)).

Il  y a bien entendu les livres sur Google Analytics, notamment celui de Brian Clifton, en seconde version pour avoir les mises à jour les plus récentes possibles. Mais attention, le livre est édité à un instant T, et Google Analytics est un outil très innovant dans le secteur permettant notamment des nouvelles solutions régulièrement. D’où un bon conseil : se référer aux sources Google pures.

Et où sont les pièges ?

Tout d’abord ce n’est pas une certification mais une accréditation. Cela signifie notamment que ce n’est pas pris en charge dans les systèmes comme le DIF, ou tout autre organisme de formation.

Pour du Google Analytics, il faut aussi bien connaître AdWords mais n’oublions pas que Google Analytics est à l’origine un produit d’appel pour AdWords…

Petite subtilité aussi : contrairement à ce qu’un ami me demandait un soir dernièrement, non, il n’est pas possible d’acheter les questions à l’avance comme c’est le cas pour beaucoup de certifications bien célèbres (que nous ne citerons pas ici afin de ne pas se fâcher - et parce que ce n’est pas le sujet -) où vous pouvez acheter des tests d’entrainements qui ressemblent beaucoup aux tests de certification…

Concernant les questions, plusieurs sujets sont abordés : l’interface, AdWords, le multi-domaine, le tracking en général, les définitions de base du Web Analytics (cookie, visiteurs…), les profils, les filtres… bref un peu de tout !

Il faut avoir au moins 80% de bonnes réponses pour être « accrédité », sinon c’est le recalage. Si vous êtes  certifié vous aurez un joli petit PDF en guise de diplôme, spécifiant bien que cette certification n’est valide que 18 mois. Si vous ne parvenez pas à obtenir les 80%, qu’à cela ne tienne vous pouvez passer le test une seconde fois dans le mois suivant le premier test. Si ce test est encore négatif, il vous faudra en revanche attendre 2 mois avant de pouvoir retenter votre chance.

Et pourquoi c’est utile ce GAIQ ?

Tout simplement parce que cela prouve que vous avez un minima de connaissances sur Google Analytics et pas seulement des astuces et bidules que vous connaissez d’un copain qui connait quelqu’un qui a lu un  livre une fois sur Google Analytics ou Urchin…  Bref, vous avez compris, cela vous donne l’agrément de Google sur la partie Google Analytics pour une durée de 18 mois. Cela signifie donc que pour Google vous connaissez le vocabulaire associé à l’outil, les tenants et aboutissants de la solution, et les bases du Web Analytics.

Si vous êtes clients et recherchez des prestataires Google Analytics, ils doivent normalement tous être en mesure de vous présenter ce petit document PDF à leur nom. Sinon c’est juste qu’ils n’ont pas passé ou pas eu cette accréditation. Cela ne signifie pas qu’ils sont incompétents, mais qu’ils ne l’ont pas. Après la non-compétence sur le sujet peut aussi être compensée par un « bachotage » excessif sur le sujet, certaines questions sont traitées par Google avec une seule façon de voir la solution là où certains pourraient imaginer des solutions de contournement… Et comme c’est un QCM, il n’y a pas de solutions de contournement.

Bref aucun système n’est parfait : il a le mérite d’exister et d’obliger la personne à se remettre en cause tous les 18 mois, ce qui est un réel plus.

J’espère vous avoir éclairci sur cette accréditation, sur les moyens de s’entrainer à la passer… Surtout si vous avez des questions, n’hésitez pas : nous avons toute une équipe de consultants disponibles pour vous répondre !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire