Google Website Optimizer est mort, vive Google Analytics

Si vous avez un compte Google relié à Google Website Optimizer, la solution de test A/B et multivariable de Google, vous aurez sans doute reçu un courrier vous expliquant que Google Website Optimizer interromprait son service le 1er août 2012 après 5 ans de bons et loyaux services. Une partie des fonctions de test se retrouveront intégrées directement dans Google Analytics. Nous vous proposons d'y voir un peu plus clair.

Pourquoi Google retire t'il son produit de test?

Les spéculations vont bon train et je ne prétends pas avoir toutes les informations.  Cela dit, dans les "milieux autorisés", on s'accorde à dire qu'il existe une réelle réticence à l'égard de l'utilisation du test A/B ou multivariable: malgré le bien-fondé de la démarche de test, en 2012 trop peu d'entreprises sont disposées à faire le test… du test!

Parmi les arguments avancés par ces entreprises réticentes:

  • Manque de confiance dans la méthodologie de test
  • Le fait que les résultats de test sont trop souvent négatifs où ne montrent pas d'amélioration concrète par rapport au taux  de conversion actuel.
  • Manque de temps/argent
  • Budget Adwords nécessaire à la validation d'une expérience vient rogner la marge des eCommerçants
  • Le fait que (dans le cas du test multivariable) vos contenus alternatifs soient hébergés chez Google
  • Manque d'intégration avec Google Analytics (rapports de conversion, ventilation de la performance des variations sur les provenances par exemple)
  • Manque d'intégration avec du ciblage comportemental: comment proposer un contenu alternatif en fonction de paramètre en lien avec mes visiteurs? Leur comportement à la visite précédente? Le fait qu'ils aient cliqué mon e-mail? Des outils plus haut de gamme comme Optimize (Webtrends) et Test&Target (Adobe) permettent non seulement de faire du test ET du ciblage sur base de variables métiers.

De plus, Google Website Optimizer ne répond correctement pas à certaines problématiques de développement de site web et d'intégration comme notamment: comment mesurer l'efficacité de ma nouvelle mise en page? (pas que la landing page). J'avais d'ailleurs adressé ce problème par provocation sur mon blog.

Mon sentiment est que Google est entré dans une phase de rationalisation et de rentabilisation de ses services.

En effet, des produits comme Google Analytics ou Website Optimizer sont - de l'aveu de Google même - des produits d'appel pour Adwords et son trafic payant:

  • les résultats et comportements naturels observés dans Google Analytics doivent être boostés avec de grandes quantités de trafic qualifié
  • à optimisation égale, toute optimisation ultérieure d'un site passe par du test, lui-même validé mathématiquement par... de grandes quantités de trafic qualifié!

L'hypothèse serait donc que GWO n'a pas su développer autant d'achat de liens sponsorisés que prévu. Dans une moindre mesure, le manque de génération de "cash" par Google Analytics fait indéniablement des facteurs qui ont conduit à l'arrivée d'une version payante de Google Analytics, GA Premium.

GWO prendra donc le le 1er août le chemin de nombre de solutions Google "décommissionnées" mais qui auront su se montrer innovantes malgré un manque d'adoption qui leur est fatal.

Et la concurrence dans tout ça?

Mais dans un monde où Google prend une part prépondérante, on oublie aussi  que GWO n'est pas la seule solution de test A/B et multivariable disponible sur le marché.

En effet,  en 2007, GWO est arrivé sur un marché du test occupé par une oligarchie composée d'Optimost (Autonomy), Test&Target (Adobe) et Optimize (Webtrends) [NdA: les noms de produit et de marque ont été actualisés]

Ces premiers occupants fonctionnaient sur un modèle SaaS + service de consulting/optimisation. GWO a débarqué avec un produit gratuit en self-service, intuitif et visuellement "punchy". Le moins qu'on puisse dire c'est qu'à l'instar de Google Analytics, il aura servi d'aiguillon à la concurrence qui s'était un peu endormi sur ses lauriers (il faut bien le dire).

Parmi les concurrents, on trouve (par ordre alphabétique):

 

Parmi toutes ces solutions, on en trouve certaines qui ont une stratégie commerciale très agressive et qui étaient en train de gentilment se partager la part de marché de GWO.

Ces solutions vont devoir combler le vide qui sera généré par la disparition de GWO... à moins que Google Analytics prenne le relais?

Bon et maintenant? J'utilise Google Analytics?

Tout à fait! Dans la rubrique Contenu apparaît désormais une rubrique Tests qui regroupe la partie test A/B de GWO.

Dans le dialogue de création de test basique, on sélectionne l'URL de la page à tester ainsi que l'URL de la page de remplacement. On rajoute le code nécessaire à l'expérience.


A ce sujet, la mise en place de code ne devrait pas vous dépayser par rapport à GWO. On peut simplement espérer qu'on verra moins d'interférences par rapport aux installations en tandem GA/GWO aux cookies de campagne caractériels…


Les résultats de l'expérience apparaitront dans la console Google Analytics au fur et à mesure que les tests seront effectués par vos visiteurs. Au bout d'un moment, vous pourrez déterminer quelle variante de page performe le mieux mais attention, le test s'arrêtera après 3 mois. Ce dernier point est important car si votre site n'engrange pas suffisamment de trafic pour valider l'expérience dans ce laps de temps, vous aurez perdu le bénéfice de votre expérience, du temps et j'espère pas trop d'argent 😉

Pas d'autres fonctionnalités pour l'instant de la part de Google (intégration de test multivariables par exemple) mais ca semble compromis…

Des questions?

Comme d'habitude, notre équipe de consultants se tient à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet de Google Analytics et du test A/B ou multivariable.

Contactez nous!

4 réponses

  1. Merci pour ce billet Julien. Très intéressant. Dommage que Google semble abandonner Google Website Optimizer pour en garder uniquement une partie des options de départ.

    Que reste-t-il comme option accessible (aussi bien d’un point de vue budget que de l’implémentation)?

    Michael

    • Julien Coquet

      Bonjour Michael,

      Comme dirait Jim Sterne, “ca dépend” 😉
      Tout dépend du besoin; si tu veux faire du simple test A/B, le test basique de Google Analytics suffira.
      Pour du MVT simple (simple permutation de différents éléments d’une page) je suis assez fan de Optimizely qui commence à 17$ par mois pour 2000 visites.

      Pour du test plus robuste et significatif avec intégration de A/B, MVT et ciblage comportemental, regarde chez Webtrends ou Adobe

      • Merci Julien pour ton feedback. Je vais regarder Optimizely plus en détails. L’avantage de GWO est qu’il s’agissait d’un bon produit d’entrée permettant de faire pas mal de choses tout en limitant l’investissement de départ. Et de démontrer l’intérêt/valeur du testing.

        Proposer directement des solutions haut-de-gamme (Adobe/SiteSpect/WebTrends) est bcp plus difficile… :-/

        Michael

  2. Belle analyse du marché.
    Tout ça pour une question de vente de cpc… pfff.

  3. […] outils de testing, comme Test & Target de Adobe.   Autres sources pour rédaction: Google Website Optimizer est mort, vive Google Analytics Google Website Optimizer is Dead. Long live Google Analytics Content Experiments   Random […]

  4. […] quasi-monopole pour imposer ses choix, un exemple concret récent, l’arrêt des tests A/B  dans Google Website Optimizer qui visiblement ne remplis pas ses fonctions et transfert vers Google […]

  5. […] réaliser des tests en procédant à des modifications limitées sur votre site, de nombreux outils de test comparatifs (Test A/B) permettent de tester en simultané plusieurs versions d’un même site (modifications […]

Ajouter un commentaire