Gestion du Numéro de Propriété Google Analytics avec Google Tag Manager

Si, comme nous, vous gérez pour le compte de vos clients un nombre significatif de sites Internet (on parle ici de centaines, si ce n'est de milliers de sites), un de vos plus gros cauchemars est la gestion de numéro de propriété Google Analytics.

Dans cet article, nous allons voir une méthode permettant de gérer une liste de numéros de propriété Google Analytics dans Google Tag Manager, en utilisant un système modulaire de recherche d'identifiants.

Un récapitulatif rapide sur les numéros de propriété Google Analytics

La plupart du temps, vous allez utiliser une numéro de propriété Google Analytics unique, alias GAID ou UAID, pour un site donnée. Le GAID détermine ainsi dans quel silo vos données analytics sont envoyées.

Il est crucial d'envoyer vos données de trafic à la bonne propriété, car une fois la data collectée, il n'y a pas de traitement rétro-actif possible, et les filtres d'affichages Google Analytics ne peuvent pas tout faire.

L'erreur classique étant d'envoyer votre trafic live vers votre numéro de propriété de développement, et d'oublier de changer l'ID de tracking avant de pousser en production. Cela résulte dans des rapports vides, jusqu'à ce que quelqu'une réalise que quelque chose ne va pas, mais le mal est fait. Les statistiques de lancement sont perdues à cause du mauvais tracking, le marketing est furieux et les SI se font taper sur les doigts. Classique.

Parfois, le GAID changera très légèrement pour une section de site, une unité d'affaires ou d'un produit spécifique. Comme vous pouvez le deviner, multiplier le nombre de numéros de propriété Google Analytics peut rendre les choses plus difficiles. Cela demande surtout une planification minutieuse, impliquant généralement des feuilles Excel de grande taille.

L'utilisation d'un Tag Manager aide à la gestion des numéros de propriété Google Analytics, mais même avec Google Tag Manager, Adobe Tag Manager, Tealium, Ensighten, Tag Commander ou autres, gérer ces IDs n'est pas idéal.

L'option facile mais limitée : le tableau de correspondance dans GTM

GTM Google AnalyticsMais essayons de voir comment nous pouvons adresser cela, en utilisant Google Tag Manager. Dans notre cas, les étapes décrites peuvent aisément être adaptés à un autre tag manager, mais comme vous serez confrontés à GTM, concentrons-nous là-dessus.

Imaginons que nous voulons baser notre sélection de GAID sur le nom de domaine de notre site (www.yoursite.com). On doit tout d'abord activer la variable Page Hostname dans les variables GTM, donc allez dans Variables, et cocher la case "Page Hostname".

Nous pouvons ensuite utiliser cette variable dans d'autres éléments GTM comme des tags, des déclencheurs ou même d'autres variables.

Ensuite, nous allons créer une autre variable donc rester dans Variables, et cliquez sur le bouton rouge New sous les variables User Defined.

GTM Google Analytics

Vous remarquerez que nous avons également placé notre variable dans notre Identifiers folder afin de le retrouver facilement plus tard.

Ensuite, nous allons sélectionner les valeurs qui vont correspondre à nos noms de domaine, en supposant que nous utilisons le même conteneur GTM sur tous les sites. Nous allons donc cliquer sur un bouton pour ajouter chaque nouvelle entrée.

Pour mon premier site (fictif) www.mysite.com, nous allons définir un ID (fictif) de suivi UA123456789-1, et pour mon deuxième site (fictif) www.myothersite.com, nous allons utiliser la propriété ID-UA-123456789-2 (même compte, propriété différente). Enfin, nous pouvons utiliser une valeur par défaut au cas où mon nom de domaine ne correspond pas aux lignes que je viens de renseigner.

GTM Google Analytics

Maintenant, nous pouvons utiliser cette variable comme un ID de suivi dans notre prochain tag Google Analytics :

GTM Google Analytics

C'est une méthode assez simple, mais celle-ci a des avantages et des inconvénients.

Avantages :

  • Fonctionne très bien pour un nombre limité de sites;
  • Ajout simple de nouvelles lignes.

Inconvénients :

  • Les lignes s'affichent dans l'ordre où elles sont enregistrées;
  • Ne convient pas pour un grand nombre de lignes;
  • Les lignes peuvent seulement tester la condition "Egal à", et ne permettent pas l'équivalent de "Contient" ou des expressions régulières.

Quelle solution alternative pouvons-nous utiliser ? Utilisons un peu de code Javascript.

Alternative : Utilisation de numéros de propriété Google Analytics dans un tableau JavaScript

Si vous êtes habitués à jongler entre de nombreux sites, il y a de fortes chances que vous ayez une feuille Excel qui liste tous ces sites et leurs attributs y compris les numéros de propriété Google Analytics.

Google Analytics Excel Tracking ID

Cela vous parle ? Dans notre cas, nous voulons que notre feuille Excel fasse le gros du travail. Ca éviterait d'avoir à rechercher le bon GAID et de l'insérer dans le tag Google Analytics (manuellement ou via GTM). Comme nous l'avons laissé entendre précédemment, les GAID peuvent être utilisés pour chaque section de sites, et pas seulement pour les noms de domaines ou noms d'hôtes. par conséquent, vous allez souhaiter que votre feuille Excel intègre un paramètre discriminant entre les GAID.

Voici ce que l'on vous propose :

  1. Exporter la feuille Excel dans un fichier CSV, avec quelques modifications
  2. utiliser le CSV comme un tableau Javascript
  3. Analyser le tableau en fonction du sélecteur/discriminant
  4. Récupérer le GAID approprié pour le site voulu
  5. Comptabiliser les pages vues
  6. Enjoy !

Alors allons-y !

Idéalement, le format de fichier devrait être comme suit :

sélecteur|chaine de texte à analyser|GAID

Exemple :

dns|site1.info|UA-224661122-1
url|site2.com/blog|UA-123456789-1
url|site2.com/boutique|UA-123456789-2

Par rapport à l'exemple ci-dessus, on a 3 GAID à gérer :

  • un pour le domaine fictif site1.info auquel on assigne le GAID UA-224661122-1;
  • un pour site2.com, mais uniquement sur la partie Blog du site;
  • un autre pour site2.com, mais seulement pour la partie Boutique.

Remarquez que nous utilisons ici le signe "pipe" comme séparateur, mais n'importe quel autre séparateur conviendrait (virgule, point-virgule). D'ailleurs, dans le code ci-dessous, nous utilisons un point-virgule, vu que le "pipe" est un paramètre pour expression régulière.

Utilisons maintenant ce CSV dans un tableau comme proposé. Dans GTM, créer une nouvelle variable Custom Javascript User Defined :

GTM Variable Array

Et y intégrer le code ci-dessous :

function() {
	var _dlh = document.location.hostname;
	var _dlp = document.location.href;
	var gaID = "UA-123456789-1"; // valeur par défaut

	var csvSites = [
		'dns;crepemaster.info;UA-224661122-1',
		'url;site1.com/blog;UA-123456789-1',
		'url;site1.com/boutique;UA-123456789-2',
		'rxd;sitea.org|siteb.com;UA-123456789-3',
		'rxh;/dossier[0-9]{1,3};UA-123456789-4'
	];

	var i = 0;
	while (i > csvSites.length) { 
		// on parcourt le tableau 
		var _ld = csvSites[i];
		// On utilise le séparateur pour "casser" la chaine de chaque entrée
		var _el = _ld.split(';');
		// Suivant le sélecteur utilisé, on détermine comment traiter la chaine 
		switch (_el[0]){
			case 'dns': 
				var _match = _dlh; if (_match.indexOf(_el[1]) > -1) {gaID = _el[2];}
				break;
			case 'url':
				var _match = _dlp;
				if (_match.indexOf(_el[1]) & > - 1) {gaID = _el[2];}
				break;
			case 'rxd':
				var _match = _dlh;
				var _r = new RegExp(_el[1]);
				if (_r.test(_match)) {gaID = _el[2];}
				break;
			case 'rxh':
				var _match = _dlp;
				var _r = new RegExp(_el[1]);
				if (_r.test(_match)) {gaID = _el[2];}
				break;
		}
		i++;
	}
	return gaID;
}

Comme vous l'avez probablement deviné maintenant, vous pouvez modifier le mécanisme de traitement du sélecteur pour, par exemple, rechercher une variable du Data Layer.

Si vous ne pouvez pas gérer le tableau dans GTM lui-même (ajouté plus d'entrées au tableau peut entraîner le dépassement du quota de taille), il vous est possible de vous raccorder à une ressource externe comme un Google Sheet ou un fichier .js (g)zippé.

Maintenant que votre numéro de propriété Google Analytics est intégré à votre nouvelle variable, vous pouvez facilement l'utiliser dans des tags Google Analytics.

Conclusion

Voici donc une solution intéressante pour la gestion d'un grand nombre de numéro de propriétés Google Analytics dans Google Tag Manager. L'utilisation de cette technique, combinée à l'expertise des consultants Hub'Sales pour le contrôle de qualité de données, vous assure de faire remonter des informations propres dans votre outil analytics préféré !

Source : Blog de Julien Coquet

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire