Facebook Insights s’invite dans la mesure des sites web

LikeFacebook Insights, module analytics auparavant réservé aux Pages Fan et Applications, permet dorénavant de comprendre en temps-réel comment les internautes interagissent avec le contenu d'un site web, comment celui-ci est partagé sur Facebook et quel trafic retour Facebook génère sur le site.

Le réseau social a en 2010 beaucoup travaillé sur Open Graph avec des fonctionnalités d'interaction déployables directement sur les sites : un plugin permettant le commentaire, l'emblématique Like, utilisable sur tout type de contenu, et toujours le vieillissant bouton Share, néanmoins responsable d'une grande partie du trafic viral sur le Web. La grande force de Facebook est que l'implémentation de ces modules est extrêmement facile et on les voit donc aujourd'hui sur un très grand nombre de sites.

Peu étonnant donc que la mise en place d'Insights sur un site Web soit enfantine : une seule balise meta à placer dans l'en-tête, les modules assurant la collection de données.

Mise en place d'Insights

Si vos contenus intégrent donc au minimum un bouton Like, vous avez accès à une interface de reporting, en temps-réel, sur l'ensemble de l'activité autour de ces contenus, une étape importante vers l'Analytics site-centric pour Facebook.

L'aspect temps-réel est particulièrement intéressant pour un site à vocation média, afin de piloter par exemple la mise en avant de ses contenus. A noter que même les non-utilisateurs de ces modules peuvent obtenir des données sur les liens vers leur domaine (partage organique) qui sont postés sur Facebook.

Le terme d'Actions est utilisé comme indicateur de mesure de l'engagement, métrique qui compte dans ce cas les interactions on-site et au sein de Facebook. De nouvelles métriques font aussi leur apparition :

- Les Impressions : nombre de vues d'un post contenant un lien vers le site web ou d'un module Facebook (Like, Share, Comment) ;
- Les Clicks : clics générés depuis Facebook vers le site web.
Les rapports liés aux boutons Like et Share fournissent le CTR (rapport clics/impressions) sur le site et également sur Facebook, une fois le contenu partagé sur le réseau social.

Rapport du Like

Le rapport Popular Pages donne un aperçu du contenu qui génère le plus d'engagement chez les internautes, et si les impressions du bouton Like sont fiables, on s'approche fortement d'une métrique pages vues à laquelle s'ajoutent les métriques propres aux modules Facebook.

Top Pages dans Facebook Insights

Un rapport démographique est aussi disponible, illustrant parfaitement le potentiel qu'a Facebook dans le marketing web avec la combinaison des données client et des Web Analytics :

Rapport Demographics

Les données sont exportables au format Excel et CSV ce qui est un vrai plus pour permettre d'intégrer ces données dans un tableau de bord cross-channel.

Facebook, toujours au top techniquement, n'a pas non plus laissé de côté l'API, qui permet la récupération de l'intégralité des métriques avec Facebook Query Language (FQL).

Aperçu de FQL

Facebook ne compte donc visiblement pas laisser aux acteurs présents aujourd'hui sur le marché le monopole de la mesure de son écosystème, malgré les partenariats forts effectués avec certains éditeurs.

Au-delà du site-centric, vers quoi Insights va-il évoluer ? Peut-on imaginer une intégration, assez effrayante, avec Facebook Connect ? Facebook sera-t-il un des prochains grands acteurs du Web Analytics ?

0 réponses

  1. […] Facebook Insights s’invite dans la mesure des sites web : Lire l’article […]

  2. […] viennent en complément du « +1″ de Google, qui visait à concurrencer le « Like » de Facebook tout en fournissant un indice qualitatif pour son moteur de […]

Ajouter un commentaire