eMetrics New York 2011, un compte-rendu

Comme chaque année et plusieurs fois par an, le sommet eMetrics (Marketing Optimization Summit) rassemble la crème des analystes, des éditeurs et consultants pour 3 jours de retours d'expérience et de débats autour de cette profession merveilleuse qu'est l'analyse des données générées par Internet.

Pour rappel, eMetrics est une conférence qui a lieu dans plusieurs capitales et grandes villes de par le monde: Washington DC, San Francisco, Sao Paulo, Londres, Paris, Stockholm, Toronto, Sydney, entre autres.

Si l'édition de Washington est généralement considérée comme la Mecque des web analytics, elle a eu lieu cette année à New York pour des raisons de logistique - mais ça n'influe en rien sur la qualité des conférences - d'autant plus qu'elles ont eu lieu dans le cadre prestigieux du Hilton de New York, à deux pas de Central Park 🙂

Si vous avez bien lu l'introduction de ce billet, il n'est pas fait mention de web analytics ni de web analyse ou de quelque autre ersatz. C'est bien la première fois où le sommet eMetrics affiche délibérément la couleur: on parle de mesure d'une activité Internet et du potentiel d'optimisation marketing de ce canal primordial. Ceci signifie qu'enfin, les activités regroupées jusqu'à présent sous l'étiquette des "web analytics" (ainsi que leurs disciplines connexes) font partie d'un grand "tout" appelé "online analytics" ou "business analytics" - mais si vous connaissez Hub'Sales, vous êtes déjà au courant 😉

Plusieurs thèmes majeurs ont été abordés pendant ces 3 jours:

  • Les réseaux sociaux
  • L'Internet mobile
  • L'attribution multi-canal
  • "Big data" et l'intégration avec le monde de la Business Intelligence

Toutes ces problématiques ont été abordées par le passé mais indépendamment, et non pas de façon intégrée!

Les conférences:

Parmi les conférences les plus passionnantes, on retiendra:

  • Joe Megibow d'Expedia sur la 'big picture': voir l'analyse des données d'Internet comme un tout
  • Goeff Ramsey de eMarketer.com : où l'on apprend que le "contenu magnétique" est le nouveau terme à la mode pour désigner le "marketing viral"
  • Jeff Jonas d'IBM sur la gestion de grandes quantités de données ("big data") et l'analyse prédictive. Un peu de science-fiction ne fait jamais de mal 😉
  • Bob Page (eBay) sur le challenge de gérer une quantité astronomique de données
  • Tom Davenport de Harvard Business Review et sa présentation désormais "classique" sur l'utilisation de données pour conduire le changement
  • Peter Fader de l'Universite de Wharton (Pennsylvanie) sur le modèle académique des "web" analytics et leur application à de l'analyse "prédictive".

Je passe sur les présentations qui ont voulu encenser Steve Jobs post mortem et le présenter comme un Leonard de Vinci moderne dans un parallèle bancal entre la Renaissance et les années 2000...

En revanche, des sessions dédiées à différents sujets ont donné l'occasion à d'autres orateurs émérites de venir parler de leurs sujets de prédilection:

  • John Lovett de Web Analytics Demystified et les secrets des réseaux sociaux
  • Nancy Koons de Vail Resorts: où comment créer une nouvelle expérience online des stations de ski!
  • April Wilson sur l'utilisation de son esprit critique et du bon sens lors de l'analyse : l'outil ne fait pas tout!
  • Patrick Glinksi sur l'importance du design dans la visualisation de l'information

Cette conférence donne également l'occasion d'échanger avec ses confrères/soeurs sur les sujets qui nous passionnent mais aussi de profiter de la présence des différents éditeurs dont Hub'Sales est partenaire.

A ce sujet, le salon eMetrics d'octobre (Washington et cette année New York) est traditionnellement l'occasion pour chaque éditeur d'annoncer soit le lancement d'un nouveau produit ou des évolutions majeures de produits existants. Cette année n'a pas dérogé à la règle avec:

  • Adobe: annonce de Social Analytics, une solution d'intégration des réseaux sociaux
  • Google: récapitulatif des annonces sur Google Analytics Premium (version payante), visualisation d'entonnoirs et d'objectifs
  • IBM : annonce d'une solution de Tag Management et d'une plateforme d'unification de données non-agrégées

Les enseignements:

  • Ne cherchez pas le meilleur modèle d'attribution, il n'existe pas. Comme pour les best practices, vous pouvez vous inspirer des modèles des autres mais en fin de compte, vous devrez choisir le modèle qui se rapproche le plus de votre attribution.
  • Votre présence sur les réseaux sociaux
  • Le mobile n'est pas un marché d'avenir, on est en plein dedans! Votre stratégie marketing a intérêt a intégrer le mobile dans son mix dans les plus brefs délais
  • Vous avez le droit de vous tromper mais ne restez pas sur un échec: op-ti-mi-sez!
  • 39% des utilisateurs de smartphones s'en servent au petit coin! 🙂

Voilà pour certaines des leçons qu'on pouvait tirer de cette conférence. Bien entendu, vu le nombre de sessions individuelles, je n'ai pas pu tout couvrir mais cela devrait vous donner une bonne idée du niveau de ces 3 jours!

Je recommande vivement cet évènement, qui permet de se tenir au courant des dernières tendances du marché. Si vous ne pouvez pas assister aux versions US d'eMetrics, n'oubliez pas que vous pouvez (plus près de chez nous) participer à eMetrics Paris en juin 2012!

Comme d'habitude, vos commentaires constructifs sont les bienvenus!

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire