Compte-rendu de l’Omniture Summit 2010 à Londres

Plus de 1 200 personnes originaires de 30 pays ont assisté à l’Omniture Summit à Londres, qui a eu lieu sur deux journées le 20 et 21 mai dernier. La fusion avec Adobe et l’intégration avec Facebook ont été les sujets dominants de la journée du 20 mai à laquelle Nicolas Malo, Directeur des Services de Hub'Sales a pu assister.

Dans son « keynote » d’introduction, Josh James, fondateur d’Omniture, a reconnu qu’Adobe n’était pas l’acquéreur potentiel d’Omniture le plus évident il y a encore un an. Cela étant dit, la combinaison d’Adobe et d’Omniture permet de répondre aux besoins actuels et futurs des directeurs marketing, dont le rôle devient crucial pour les dix prochaines années :

  1. Création d’expériences donnant envie aux consommateurs de s’impliquer dans la marque,
  2. Unification et personnalisation des interactions avec les utilisateurs selon le canal utilisé
  3. Utilisation de métriques « business », comme l’engagement des visiteurs, plutôt que des métriques « marketing » comme les pages vues
  4. Communication d’informations stratégiques aux autres fonctions de l’entreprise (ventes, ressources humaines, marketing produit et support)

Paul Weiskof, Senior Vice President, Corporate Development chez Adobe, a présenté la fusion entre Adobe et Omniture comme la combinaison de l’art (création de contenu) avec la science (analyse et optimisation du contenu), ce qui va permettre de répondre aux 3 grandes évolutions qui sont en train de se produire :

1. Contenu -> contenu + applications (applications pour téléphones portables, réseaux sociaux, etc.)

2. Consultation sur un écran -> consultation multi-écran (téléphones portables, ordinateurs, etc.)

3. Création -> création et optimisation (adapter le contenu en fonction de l’utilisateur)

Ainsi, la nouvelle « Creative Suite » d’Adobe qui vient de sortir (version 5) permet l’intégration native du marquage du contenu créatif par SiteCatalyst ainsi que le test et le ciblage de contenu avec l’application Test & Target. A l’avenir, des fonctionnalités évoluées comme la segmentation avancée de vidéos et le ciblage dynamique du contenu seront proposés.

Matt Belkin, Vice-President, Emerging Business chez Omniture, a ensuite présenté les différentes innovations technologiques liées au partenariat avec Facebook :

  1. Intégration de la gestion des publicités sur Facebook dans l’application « Search Center Plus »  (disponible actuellement)
  2. Importation des données de profil Facebook dans SiteCatalyst et Discover (en béta test)
  3. Importation des données de « buzz » Facebook dans SiteCatalyst par Genesis (en béta test)

Grâce à ces fonctionnalités, il sera ainsi possible de :

1. Mesurer l’impact des actions sur Facebook (page Fan, applications Facebook, publicités sur Facebook et buzz)

2. Segmenter les visiteurs du site en provenance de Facebook

3. Cibler les visiteurs grâce à des publicités sur Facebook

4. Optimiser l’ensemble des actions en fonction des différents canaux marketing, incluant Facebook

Le modèle de facturation pour l’importation des données de profil et de buzz Facebook n’est pas encore déterminé et il n’y a pas encore de date de prévue pour la mise à disposition publique de ces deux fonctionnalités.

Au niveau de la protection de la vie privée des données importées par Facebook, Omniture s’en remet à la politique de la vie privée gérée directement par Facebook, qui est actuellement sujette à discussion dans plusieurs pays. Les annonceurs qui décideront d’utiliser les fonctionnalités d’intégration des données Facebook avec SiteCatalyst devront par conséquent être très vigilants avec l’utilisation de ces fonctionnalités par rapport à leur propre politique de vie privée sur leur site.

A noter : il y a eu un grand sujet absent de la conférence, à savoir comment optimiser les coûts de mise en place et de gestion de solutions de Web Analytics comme Omniture SiteCatalyst. Le focus a été en effet principalement sur la vision et les innovations technologiques, avec des cas clients principalement en provenance d’Amérique du Nord où la dynamique de l’économie est différente de celle en Europe

A LIRE AUSSI :

-       Les articles rédigés en « live blogging » pendant l’événement par Nicolas Malo en anglais (http://www.nicolasmalo.com/web_analytics_ecommerce_e/omniture-summit-london-10/)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire