Changement de politique Google, HTTPS et referrers

Google a annoncé le 19 mars que, pour des raisons de performance, leur façon de gérer les referrers allait changer.

Qu'est ce que cela signifie pour vous? Probablement pas grand'chose 😉

Après le changement du traitement des referrers en HTTPS, Google multiplie les démarches en faveur (apparemment) du respect de la vie privée.

Depuis quelques mois, le secteur du référencement et des web analytics est en émoi car les mots clé tapés dans Google alors qu'on est connecté à son compte sont masqués.

En temps normal, vous cherchiez sur Google et le site référencé reconnaissait (par Javascript et analytics interposés) le mot-clé tapé comme paramètre de l'URL du referrer (page d'avant).

Exemple: En cherchant le mot-clé "hub'scan" sur Google, la page de résultats avait l'URL suivante:

http://www.google.fr/#q=hub'scan

La valeur du paramètre 'q' indiquait le mot-clé et le nom de domaine google.fr indiquait qu'il s'agit d'un moteur de recherche. Les rapports web analytics de recherche naturelle étaient jusqu'alors alimentés par cette information.

Cet exemple était valable pour les URLs "normales", commençant par "http://".

Le mode SSL / HTTP sécurisé (HTTPS) fait commencer les URLs par "https://" ce qui signifie (entre autres choses) qu'une page en HTTPS ne passe pas d'information de referrer au site suivant. Rien du tout. Nada.

En généralisant le passage à l'HTTPS pour les comptes utilisateurs connectés lors d'une recherche, Google a mis en place un système de redirection vers une URL HTTP intermédiaire qui permettait au moins de conserver le paramètre "q" ainsi que le nom de domaine.

Exemple:

http://www.google.fr/url?q=&cd=1&[plein d'autres paramètres]

Vous remarquerez que le paramètre "q" est passé, mais vide. Ceci permet aux outils de web analytics de détecter une recherche, même si le mot-clé est vide. Par ailleurs, le paramètre "cd" continue d'indiquer la position du résultat dans une page de résultat de recherche.

Cette situation conduit au fameux (not provided) que vous pouvez observer dans vos rapports de mots-clé.

La technique qui sera appliquée en avril accélère le mouvement car elle devrait supprimer complètement ce système de redirection.

Au lieu de passer par une redirection, elle utilisera la balise META referrer:

<meta name="referrer" content="origin">

Ceci permet au moins de passer le nom d'hôte à la page d'après.

Dans la pratique, ça ne changera pas grand'chose à la situation actuelle car nous ne sommes pas plus avancés quant aux mots-clé tapés quand ils finissent en (not provided) (ou autre appellation suivant les outils de web analytics.)

Gageons que Google trouvera un moyen de réinjecter ces données de mot-clé dans Google Analytics (l'intégration avec Webmaster Tools est faite pour ça après tout) et de redonner une visibilité sur l'efficacité du référencement naturel dans les rapports de web analytics.

Des questions? Un point de vue? Réagissez dans les commentaires ou contactez-nous!

Compléments et sources:

4 réponses

  1. Bonjour Julien,

    Concrètement, est-ce que cela veut dire qu’il sera impossible de récupérer le referer complet de toutes les recherches en HTTPS ? Avec quelques bidouilles il était possible de relever la position et la page de destination sur certains termes, ce qui donnait un indice sur le mot clé. J’ai bien peur que ce ne soit plus possible avec cette dernière mise à jour…

    • Julien Coquet

      Bonjour Vincent,

      ca permettra de dire que la visite vient de http://www.google.com, rien de plus (“q” sera absent)

  2. Bonjour,

    A l’heure actuelle, je n’ai pas encore vu la meta referer à l’oeuvre sur firefox, ni sur Google Chrome. Cette modification est-elle effective en France ?

    Merci.

    • admin

      Ca vient de passer sur iOS où le traffic Safari passe en traffic direct, en excluant le referrer

Ajouter un commentaire