Taux de rebond : et si ce n’était qu’une question d’organisation ?

Le taux de rebond : le point noir des campagnes media

« La campagne ne fonctionne pas ! » « Les taux de rebonds sont trop élevés ! », ou encore, « On gâche de l’argent, beaucoup trop d’utilisateurs repartent aussitôt ! »... Quelle agence n'a jamais entendu ce genre de plaintes ?

Le taux de rebond est un problème récurrent des campagnes media. Arthur Brunelin, Digital Performance Analyst, propose dans un article publié sur le Blog Big Data & Digital, une analyse des problèmes qui mènent à un mauvais taux de rebond.
Notre consultant invoque tout d'abord des causes liées aux moyens utilisés dans la mise en place de campagnes digitales  :

Tout d'abord, l’environnement digital. Pour résumer, il s'agit de la qualité visuelle et les performances techniques du site internet. Cela dépend des équipes digitales et techniques de l'entreprise elle même.

Ensuite, le contenu publicitaire présenté. Cet aspect, en général pris en charge par les agences média, rassemble tout ce qui concerne la qualité des créations digitales et le bon paramétrage des campagnes.

Enfin, la cohérence du parcours, soit la landing page qui va faire le lien entre l'environnement digital et le contenu publicitaire. Ce dernier élément est la conséquence directe de la collaboration entre les équipes digitales de l'entreprise et celles de l'agence media. Et c'est souvent à ce niveau que le bât blesse !

Nous vous invitons à découvrir l'intégralité de l'article sur le Blog Big Data & Digital de Business & Decison. N'hésitez pas à laisser des commentaires !

 

Contactez-nous

Ce témoignage vous a aidé à comprendre les enjeux organisationnels liés aux redirections de campagnes ? Si vous souhaitez un détail plus exhaustif et un accompagnement personnalisé sur l’amélioration de votre performance digitale, nous pouvons vous guider. N’hésitez pas à nous contacter ou à nous laisser un commentaire sous cet article.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire