Twitter : l’affaire DSK serait-elle le déclenchement au niveau France ?

Avec l’affaire DSK qui occupe nos écrans, nos journaux et beaucoup de blogs depuis une semaine à présent, plus personne ne s’occupe de Fukushima, ou encore de la Syrie, et encore moins du voyage de la Reine d’Angleterre en Irlande alors que pourtant, Dublin n’est qu’à une heure de vol de Paris, et qu’il y a un mois tout le monde regardait vers l’Angleterre. L’actualité communiquée aujourd’hui est incomplète : c’est un fait. Tout circulant plus vite, tout est à portée plus facilement. Du coup, l’actualité est beaucoup plus abondante, et la masse d’information notable ou intéressante l’est aussi : vous pouvez couvrir un territoire beaucoup plus grand qu’autrefois. Et la conséquence directe est une sélection au sein même de l’actualité.

Ce qui est cependant très intéressant à observer avec cette actualité, c’est l’utilisation de Twitter comme source d’information par nos compatriotes journalistes, présentateurs télé, ou encore reporters. Quand vous pensez qu’aujourd’hui les journalistes télévisuels apportent des ordinateurs sur les plateaux télé pour être certains de pouvoir lire les fils d’information Twitter en temps réel…

Twitter

Mais du coup revers de la médaille oblige : tout le monde dispose de la même information quasiment en même temps, et l’exclusivité n’est plus une valeur ajoutée. Seule la manière de traiter l’information diffère d’un média à un autre, d’une chaîne à une autre, d’un papier à un autre… une petite note particulière à la stratégie du groupe Canal plus : Interdiction de Twitter pour les journalistes.

Ainsi tout le monde, même une personne n’ayant pas Internet aura entendu parler de Twitter, ré-entendu, vu ce qu’était un tweet, … les journalistes nous ont fait de réels cours d’utilisation du réseau social en direct ! Encore mieux que des tutoriels vidéos : dans la langue du pays, sur grands écrans…

Mais Twitter c'est un réseau social et une source d'information ?

Et bien justement là est la grande différence avec les sites d'information (Wikipédia, Wikileaks... ou tous les sites de presse en général) qui exposent un contenu à leurs lecteurs. Twitter est par définition un réseau social et donc un média : un support permettant aux personnes de s'exprimer. Dans ce cas-là ce n'est pas Twitter la source, mais la personne que vous suivez, qui a émis un tweet, ... c'est elle la perle qui a l'information et qui la met à disposition de tous. La valeur est donc déportée de l'information à l'informateur. Vous suivez l'informateur vous connaîtrez l'information... Mais il faut suivre les bons informateurs. Ce qui explique certainement le comportement du groupe Canal Plus...

Si vous souhaitez dire que votre femme de ménage a aussi rencontré DSK c'est possible sur Twitter, mais c'est pas certain que vous soyez pris au sérieux. Cependant si vous êtes une référence journalistique, il y a un pourcentage de chances plus fort pour que les gens vous croient.

Cependant le phénomène Twitter au sein de l'actualité n'est pas nouveau : Fukushima, mariage du Prince Williams et de la fameuse Kate, ... Je suppose que tout le monde se rappelle du fameux slogan « Yes we can », ayant pris son origine lors de la campagne de Barack Obama (vous savez le gars qui a eu la peau d’Oussama, hey faut suivre !). Les réseaux sociaux étaient une composante notable de la campagne de l’actuel président des Etats-Unis.

Alors tout le monde y pense : et nous en 2012 ?

2012 c’est dans un an. Et d’ici là…. Mesurez, mesurez, mesurez plus que jamais la performance de vos réseaux sociaux, de Twitter (Facebook fera l’objet sûrement d’un second billet), des forums, mesurer par la mise en place de campagnes, du nombre de retweets, de followers acquis sur une période, … Vous ne pourrez que difficilement mesurer le nombre de fois où vous êtes cités oralement par un confrère journalistes, mais tout ce qui est écrit se mesure.

Bien entendu les outils de Web Analytics avaient pressentis cette vague du social, ceci étant aidé par le fait que beaucoup étant d’origine ou d’appartenance outre atlantique. Et si votre outil ne le gère pas, il existe aussi une multitude de petits outils pour mesurer séparément cette dimension.

Twitter aura une importance pour l'électorat, parce que cela ouvrira les liens entre les personnes (non limités à des liens physiques mais ouvert sur les réseaux sociaux "virtuels"), parce que cela apporte un nouveau moyen de communication (pour les électeurs mais aussi pour les possibles élus)... La possibilité d'influencer un vote est donc totalement relancée, voir multipliée... Alors préparez-vous et mesurez !!

Surtout si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter ou à poster directement notamment concernant la mesure des réseaux sociaux.

0 réponses

  1. […] On nous a rebattu les oreilles de l’utilisation d’Internet comme instrument décisif dans la victoire de Barack Obama à la présidence américaine en novembre 2008. On a évoqué la semaine dernière sur ce blog l’explosion de Twitter en France suite au phénomène DSK. […]

Ajouter un commentaire